Blog de Christophe Girard, militant à Saint-Denis

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - législatives

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 30 mars 2017

Une candidature d'union de la gauche

Le PS et LR imposent à la France des politiques libérales depuis 35 ans. Ils prennent dans les poches des salariés pour rembourser les dettes creusées par la Finance. Ils réduisent les moyens des services publics au profit de compagnies privées plus coûteuses pour les usagers... Résultat : les inégalités s'amplifient. Depuis des années le travail est détruit et l’argent est capté par les marchés financiers. Au nom du libéralisme, le droit du travail est attaqué, les retraites diminuées, les salariés fragilisés... pendant que les grandes entreprises bénéficient de plusieurs milliards de cadeaux sans aucune contrepartie.

Pour changer cet ordre des choses, la révolution citoyenne est la seule méthode collective, pacifique et positive disponible. Jean-Luc Mélenchon mène cette révolution. C'est un candidat solide à la présidentielle avec un programme crédible et un mouvement ouvert. Aujourd'hui tout le monde s'accorde pour dire que sa victoire le 7 mai prochain est à notre portée.

candidature_C.Girard_legislatives2017_9302.2.jpgDans la foulée de la présidentielle se tiendront, en juin prochain, les élections législatives. Sur la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis (Saint-Denis au nord du canal, Pierrefitte et Villetaneuse), la France Insoumise, le mouvement lancé par Jean-Luc Mélenchon, n’a pas encore désigné son candidat.

L’offre politique qui se profile sur notre territoire ne répond pas à notre vision de la révolution citoyenne. Deux élus municipaux PCF se sont autodéclarés candidats... sans se préoccuper des risques que leur division fait peser sur l’avenir des Dionysien-ne-s, Pierrefitois-es et Villetaneusien-ne-s. Leur aveuglement s’inscrit parfaitement dans les travers de la 5e République avec des choix personnels qui priment sur l’action collective et l’intérêt général. En outre leurs responsabilités dans le conseil municipal transformeront localement la campagne des législatives en une campagne municipale bis, rendant les vrais enjeux inaudibles.

Dans ces conditions il faut passer à l’action. Voilà pourquoi je propose aux camarades et amis de France Insoumise, du Parti de Gauche, du PCF, d’Ensemble! et plus largement aux citoyen-ne-s de gauche ma candidature à l’élection législative sur la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis. Mon objectif est de dénouer ainsi les liens qui nous paralysent aujourd’hui avec une candidature d’union de la gauche ancrée dans notre territoire.

Ensemble, co-construisons l'Avenir en commun !

lundi 7 mai 2012

Ca commence maintenant !

A Saint-Denis plus qu’ailleurs, une sévère défaite est infligée à la droite au pouvoir depuis dix ans. Le total des voix de gauche qui se sont portées sur le nom de François Hollande atteint le record de 77,78 %, soit le pourcentage le plus élevé des villes de France de plus de 100.000 habitants. François Hollande obtient 2 357 suffrages de plus que Ségolène Royal en 2007 alors que le total des électeurs à s’être exprimés en 2012 (28 562) est inférieur à ce qu’il était en 2007 (29 230).

Les électeurs et les électrices du Front de gauche ont apporté une contribution décisive à ce résultat. Nous avons gagné une première manche très importante. Nous avons chassé le président des riches fossoyeur des droits sociaux et démocratiques comme des services publics, et qui promettait pire encore s’il avait été réélu.

La gauche doit maintenant répondre sans attendre aux urgences sociales et écologiques. Le programme du nouveau président ne le permettra pas. Il faut des mesures immédiates pour les salaires, le logement, l’emploi, l’école, les droits des immigrés, les quartiers populaires... et un référendum sur le traité Sarkozy-Merkel : c’est au peuple de décider !

La prochaine bataille des élections législatives sera cruciale. Il faut élire à l’Assemblée nationale une majorité de gauche composée du plus grand nombre possible de députés déterminés à voter les lois sociales et démocratiques, les lois de désarmement de la dictature de la finance. Sur Saint-Denis, dès le premier tour du 10 juin, la gauche doit se rassembler pour donner à Patrick Braouezec et Hayat Dhalfa une large majorité et amplifier ainsi la victoire de la présidentielle.

mercredi 7 mars 2012

Lancement réussi de la campagne d'Hayat Dhalfa

Quelque 300 personnes des quatre villes de la première circonscription de la Seine-Saint-Denis (Saint-Ouen, Epinay, Saint-Denis et l'Ile-Saint-Denis) étaient présentes au lancement de la campagne d'Hayat Dhalfa à la salle Barbara de Saint-Ouen.

Hayat_lancement_7mars2012.jpg

Organisée sous la forme d'une assemblée citoyenne, les participants ont alimenté le débat de leurs expériences et propositions politiques sur les thèmes essentiels que sont l'éducation, le logement, l'emploi, la jeunesse, la santé... et, en cette veille de journée internationale des droits des femmes évidement la question de la parité dans cette circonscription où le député sortant, Bruno Leroux, se représente avec un ticket 100% masculin (son suppléant étant Yannick Trigance) - et celle d'à-côté (2e circonscription Saint-Denis, Pierrefitte, Villetaneuse) où le PS n'a pas trouvé plus féminin que le duo Mathieu Hanotin-Michel Fourcade.

page 2 de 2 -