Blog de Christophe Girard, militant à Saint-Denis

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - développement durable

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 18 mars 2018

La votation sur le nucléaire touche à sa fin

votation_20nucleaire2.jpgLa votation citoyenne sur la sortie du nucléaire touche à sa fin. Le vote sera clos dimanche 18 mars à 17H.

Si vous n'avez pas encore participé au vote, c'est le moment de le faire !

En ligne, cela prend moins d'une minute. Pour participer, rendez-vous sur le site de la votation et cliquez sur « Je vote en ligne ». nucleaire.vote/

Resultat_20votation_nucleaire.jpgANNONCE DES RÉSULTATS DIMANCHE 18 MARS À 18H

Les résultats de la votation citoyenne sur la sortie du nucléaire seront annoncés à l'occasion d'une émission en direct qui sera diffusée dimanche 18 mars à 18H.
https://nucleaire.vote/resultats/

-

2019 incidents nucléaire

mercredi 25 novembre 2015

Dimanche 29 novembre, bravons l'état d'urgence à 14h sur la place de la République

Le ministère de l’Intérieur a transmis au procureur de la République les photos de plusieurs personnes qui ont manifesté, dimanche 22 novembre 2015, en faveur des réfugiés. Le gouvernement a décidé de les faire poursuivre et espère les voir condamnées. Le gouvernement PS s’engage dans une voie répressive qui mène au fachisme.

Le gouvernement PS démontre sa volonté de mettre à profit l’état d’urgence pour interdire toute manifestation publique et faire taire toute protestation ou contestation... tout en autorisant celles qui agréent au gouvernement.

Je vous fais partager ci-après l'appel à contester l'interdiction de manifester dimanche 29 novembre que j'ai signé. N'hésitez pas à le relayer, le diffuser, le signer – même si vous n'êtes pas à Paris. Et rejoignez-nous place de la République à 14h, si vous le pouvez.

Ne laissons pas l'état d'urgence décidé par le gouvernement PS devenir un état permanent !

= = = = = = = = = == = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

"Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour comprendre que l’état d’urgence décrété pour trois mois n’allait pas se limiter à protéger la population française contre de nouveaux attentats.

Ce week-end, une grande partie de la ville de Sens (Yonne) a été soumise à un couvre-feu, sans rapport clair avec les attentats. C’est la perquisition d’un appartement – dont les locataires n’auraient finalement pas été inquiétés – qui a justifié cette punition collective. Parmi les 1072 perquisitions nocturnes diligentées hors de tout cadre judiciaire par les préfets, moins d'une sur dix a abouti à une garde-à-vue. À Nice, c'est une fillette de six ans qui a été blessée lors d'une opération de police : les policiers intervenus en pleine nuit avaient enfoncé la mauvaise porte. Dimanche en Loire-Atlantique, c'est une caravane de 200 vélos accompagnée de 5 tracteurs qui a été bloquée par les forces de l'ordre : il s'agissait de dissuader les cyclistes de rejoindre Paris pour la COP21.

Pendant ce temps, le gouvernement reprend sans scrupules des mesures promues hier encore par l’extrême droite. Les journaux nous l’assurent : les sondages confirment l’adhésion massive des Français à cet état d’exception sans précédent depuis cinquante ans.

C'est une victoire pour daesh que d'être parvenu, avec moins d'une dizaine d'hommes, à faire sombrer l’État dans ses pires réflexes réactionnaires. C'est une victoire pour daesh que d'avoir provoqué la mise sous tutelle sécuritaire de la population tout entière. Le dimanche 29 novembre, une gigantesque manifestation était prévue dans les rues de Paris pour faire pression sur les gouvernants mondiaux, à qui personne ne faisait confiance pour trouver une solution au réchauffement climatique. Des centaines de milliers de personnes étaient attendues de toute l'Europe. Manuel Valls, certainement lucide sur le caractère dérisoire des accords qui sortiront de la COP21, craignait beaucoup cette manifestation; il a donc décide de l’interdire. Le prétexte : la foule risquerait d’être la cible d'un attentat – M. Valls jouerait-il avec le feu en laissant les Français risquer leur vie en faisant leurs courses de Noël ? Les moyens: ceux qui voudraient manifester encourent 6 mois de prison. M. Valls va-t-il nous mettre en prison pour nous protéger des attentats ?

La proposition que nous faisons, nous savons que dans les circonstances actuelles nous aurons du mal à la faire entendre. Depuis dix jours, les écrans ressassent la gloire des “valeurs” françaises. Nous prenons cela au pied de la lettre. S’il existe quelque chose comme une valeur française, c’est d’avoir refusé depuis au moins deux siècles de laisser la rue à l’armée ou à la police. La mobilisation à l'occasion de la COP21 est un enjeu primordial et nous n'acceptons pas que le gouvernement manipule la peur pour nous interdire de manifester.

Dimanche 29 novembre, nous appelons à braver l'état d'urgence et à nous retrouver à 14h sur la place de la République.»

Pour ajouter votre signature, cliquez ici !

mardi 18 décembre 2012

L'ensemble du quartier Porte-de-Paris/Stade-de-France cyclable

Ces prochains jours, à ma demande, une zone 30 va être mise en place au sud centre-ville de Saint-Denis jusqu'au Stade-de-France.L’objectif est de rendre le quartier concerné plus calme et plus sécurisé pour les habitants, piétons et cyclistes. Par ailleurs, la généralisation des doubles sens pour les cyclistes, outre favoriser ce mode de déplacement, devrait apaiser la circulation automobile et favoriser le partage de l’espace public.

Des panneaux signaleront le début et la fin de la zone 30 à chaque entrée/sortie du secteur concerné. Des panneaux avertissant de l’existence d’un double sens cyclable dans les voies à sens unique seront posés. Des pictogrammes vélos matérialisant le double sens cyclable seront peints sur les chausées et plusieurs plateaux traversants seront bâtis. Actuellement ceux de la rue des Ursulines sont en travaux. Suivront ceux rue Jessee Owens.

En outre, une piste cyclable sera matérialisée de la Porte-de-Paris au RER B de La Plaine dans la prolongation de celle que j'ai fait réaliser pour la traversée de la Porte-de-Paris. Ainsi, dans quelques semaines les cyclistes bénéficieront d'une continuité de zone aménagée du coeur ancien à La Plaine.

Comme pour le boulevard Marcel Sembat, j'ai demandé à ce qu'une évaluation du respect de la vitesse et de la sécurité des cyclistes soient menée de façon à pouvoir programmer d'éventuels équipements supplémentaires.