La semaine qui débute est placée sous le signe de la grève et d'actions dans le secteur de l’éducation en Seine-Saint-Denis.

Des actions, des grèves, des AG parents/enseignants, des soirées et des manifestations auront lieu dans le département. Les personnels convergeront à Paris le 22 mars à l’occasion de la grève nationale de la fonction publique.

Les personnels mobilisés et les parents d’élèves réclament de vrais moyens pour l’éducation en Seine-Saint-Denis :
• Construction d’écoles, de collèges, de lycées et d’universités
• Embauches massives pour toutes les catégories de personnels, réemploi et titularisation des précaires
• Classement en REP+ de l’ensemble des écoles, et établissements du 93
• Augmentation massive des dotations horaires et budgétaires de tous les établissements et écoles.

Mais aussi, parce que les réformes nationales en cours frapperont durement les élèves de notre département, qui subissent déjà de nombreuses discriminations et injustices :
• Abandon de la réforme du lycée et de la réforme du bac
• Aucune sélection à l’entrée de l’université
• Abandon du projet de réforme de l’enseignement professionnel.

En parallèle, les agents de service chargés de l’entretien, de la maintenance et de la restauration dans les collèges de Seine-Saint-Denis seront en grève ce lundi et mardi pour protester contre leurs conditions de travail. « Alors que les élèves sont de plus en plus nombreux, nos effectifs eux n’augmentent pas, voire diminuent dans certains établissements. Les absences ne sont presque jamais remplacées quelles que soient leurs durées, nous devons donc pallier le manque d’effectif en faisant parfois le double ou le triple de notre travail au détriment de notre santé », alertent les syndicats FO et Sud Education. Ces agents employés par le conseil départemental manifesteront devant l’Hôtel du Département à 9 h 30 lundi et mardi pour réclamer des moyens supplémentaires.