Les résultats du premier tour de l'élection législative dans la 1ère circonscription, comme au niveau national, sont marqués par une abstention vertigineuse (50,63% au plan national, 63 % dans notre circonscription), mais aussi par le bon résultat de France Insoumise avec 74 qualifications pour le second tour. Cela démontre qu'il n'y a pas de fatalité à une majorité pour détruire le code du travail, réduire les libertés publiques, cajoler les riches et poursuivre sur la voie de l'irresponsabilité écologique.

Dans ce contexte, le deuxième tour m'opposera au candidat de la République en Marche. Je remercie les citoyens qui m'ont apporté leurs suffrages et je les invite à renouveler leur vote pour le deuxième tour.

J'appelle également tous ceux qui refusent de donner les pleins pouvoirs à Macron à se rassembler sur ma candidature. J'adresse par ailleurs un appel aux milieux populaires et à la jeunesse, qui se sont moins mobilisés cette fois-ci que pour l'élection présidentielle : par votre vote, vous pouvez cette fois l'emporter et faire grandir à l'Assemblée Nationale une opposition écologique et sociale.

Je souhaite que la courte campagne de second tour permette un sursaut de participation. Pour cela, il est nécessaire qu'elle soit l'occasion d'éclairer nos concitoyens sur la teneur des deux projets de société que nous portons l'un et l'autre.

C'est pourquoi je propose à Sébastien Menard un débat public et j'invite les médias à l'organiser.

Eric Coquerel,
Candidat de la France Insoumise dans la 1ère circonscription de Seine-Saint-Denis