Les habitants du 48 rue de la république à St Denis ont été évacués suite à l'assaut mené par les forces de l'ordre contre des terroristes le 18 novembre dernier. Trois d'entre eux ont été blessés par balle, dont un est toujours hospitalisé. L'immeuble est inhabitable.

A la suite d'un engagement de relogement pris par la ministre du logement, Sylvia Pinel, et après avoir passé une semaine dans un gymnase, les sinistrés, 39 ménages dont une vingtaine d'enfants, ont rejoint des hébergements le 25 novembre. Ils sont hébergés dans deux résidences hôtelières et pseudo-sociales pour les familles et dans un hôtel pour les célibataires, à Saint-Denis, en attendant un relogement qui tarde à venir pour tous.

Les sinistrés se sont constitués en association pour se défendre. Deux mois après l'assaut et face à l'attitude méprisante des représentants de l'Etat qui refusent toujours de les recevoir, les sinistrés et leurs soutiens ont décidé de se faire entendre et appellent à une large solidarité :

RASSEMBLEMENT LUNDI 18 JANVIER à 17h30
esplanade devant la Préfecture de Bobigny

Ensemble, avec les sinistrés demandons :
· la reconnaissance du statut de victimes pour tous les habitants et réparations
· un relogement en logement social dans les meilleurs délais, à St Denis ou à proximité et en attendant, un hébergement stable et décent pour tous
· la régularisation de ceux qui n'ont pas les papiers
· la participation des représentants des habitants et de leurs soutiens au comité de pilotage avec la Mairie de Saint Denis et la Préfecture