Ce dimanche nous étions encore deux à trois cents au pique-nique militant contre le bétonnage programmé du Parc Georges-Valbon. Dans le cadre du Grand Paris, le gouvernement veut imposer le bétonnage et la privatisation de notre jardin à tous. Comment ? Par une Opération d’Intérêt National (OIN). Manuel Valls l’a annoncé le 14 avril dernier et la décision finale devrait intervenir en septembre. Le projet prévoit la construction de 24 000 logements (environ 90 000 habitant-e-s). Une ville dans le parc ! Cela amputerait le parc, classé Natura 2000, de 80 hectares d’espaces verts (l’équivalent de 3,5 jardins du Luxembourg). C’est un désastre écologique qui se prépare !

Leur objectif est simple : mettre la main sur le parc pour des profits énormes. Il s’agit tout simplement de faire de notre jardin commun, aménagé depuis 50 ans avec nos impôts, le jardin de quelques-uns, ceux qui auront les revenus nécessaires pour se loger dans le Parc. Après la destruction de milliers d’emplois industriels (PSA Aulnay en 2014), le Grand Paris voudrait repousser les familles populaires plus loin de Paris. C’est un hold-up financier, une privatisation programmée de notre jardin commun !

Répondre à la demande en logement social dans le Grand Paris, ce n’est pas amputer le Parc et amplifier les inégalités selon l’endroit où on habite ! Nous voulons que le Parc reste un jardin pour toutes et tous. Permettre à tous de profiter du Parc : c’est multiplier ses entrées, le rendre accessible depuis tous les quartiers populaires l’entourant et réaliser l’enfouissement de l’autoroute A1 qui pollue notre environnement avec ses 220 000 véhicules par jour et affecte notre santé.

Nous l'avions dit pendant la campagne des départementale et nous n'avons pas changé d'avis : nous refusons ce projet destructeur et nous exigeons que le gouvernement le retire. Avec la plus large mobilisation citoyenne et populaire, c’est possible !

Non à la privatisation de notre jardin commun ! Pas un seul M2 du parc pour les promoteurs immobiliers ! Pour un accès plus facile au parc ! Pour la protection de la biodiversité et l’extension du parc

PIQUE-NIQUE MILITANT tous les dimanches à partir de 12h soutenu par : Association de locataires Au bord du tram, Bagnolet Ecologie, Bondy Ecologie, CNL, Collectif Lamaze, Comité de la Porte de Paris, EELV Saint-Denis, EELV-Ecologie populaire Stains, Ensemble Saint-Denis, Ensemble Vivre Travailler Coopérer, Environnement 93, Femmes Solidaires, Groupe Henry Poulaille de la Fédération Anarchiste, LDH, La Dionyversité (Université populaire de Saint-Denis), Les Bretons de Saint-Denis, Mouvement pour la Paix, NPA, PCF, PG, PSG, Rien ne se perd, Sciences POP’ (Intervention d’Education Populaire à Saint-Denis), Solidaires 93, Sud Collectivités territoriales 93, UL CGT Saint-Denis, Union des Associations des Riverains du Stade de France

Le collectif appelle à une « Manif Promenade » dans le Parc, le 31 mai à 14h (en présence des concepteurs du Parc).

D'ici à là, signez la pétition en ligne : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Manuel_Valls_NON_AU_BETONNAGE_DU_PARC_DE_LA_COURNEUVE_NON_A_CENTRAL_PARK_1/?pv=1