Il n'existe qu'une alternative à la droite et à l'extrême droite : c'est la vraie gauche

Contrairement a ce qui nous été affirmé pendant des semaines, le FN n’est pas le 1er parti de France. Il est certes à son haut niveau des Européennes, donc évidemment dangereux, mais pas à celui que les instituts de sondage lui donnaient. Et ce malgré un battage médiatique particulièrement bienveillant dont ont bénéficié Marine Le Pen et son parti.

Saint-Denis continue de mieux résister à la tentation du FN grâce aux débats et valeurs portés par la gauche dionysienne. Ceci étant, il serait paradoxal que les candidats du PS dont la politique a largement participé à la désespérance générale et donc, à la montée du FN, soient élus à Saint-Denis.

Il n'existe qu'une alternative au FN et à la droite : c'est la vraie gauche.

La mobilisation cette semaine doit être importante pour réaffirmer nos différences avec la social-démocratie et démontrer que le maintien d'un vivre-ensemble comme l'amélioration des conditions de vie de nos concitoyens est porté par les candidats du Front de Gauche. Le Parti de Gauche de Saint-Denis appelle les électeurs à se mobiliser afin de choisir des conseillers départementaux qui résisteront à leurs côtés aux politiques d’austérité, au productivisme et défendront une autre vision de la République, celle de la 6ème opposée en tous points à l’actuelle monarchie élective.

Le 29 mars traduisons l'espoir par une victoire du Front de Gauche.

Pour l’avenir le Parti e Gauche, au sein du Front de Gauche, entend renforcer le rassemblement citoyen qui a commencé à montrer ses capacités un peu partout en France. Vu le résultat cumulé de la droite et de l’extrême-droite dimanche, il est en effet urgent de bâtir sur de nouvelles fondations l’espoir que nos concitoyens, et notamment tous ceux qui se sont abstenus, méritent. Il est du devoir de chacun d'entre nous de continuer à repolitiser le débat public.