Lionel Marcheron est le nouveau boucher de la rue Poullain (quartier Delaunay-Belleville). Il succède à Patrice Beaumont qui a pris sa retraite à la fin de l'année dernière. Lionel Marcheron présente toutes les qualités requises pour péréniser l'activité : 25 ans d'expérience, dont trois à la boucherie chevaline du marché.

Sans l'intervention des pouvoirs publics cette boucherie aurait disparu. En 2005, la Ville était en effet intervenue pour sauver la boucherie en question. Saint-Denis habitat, l'ancêtre de Plaine commune habitat, avait racheté le fond de commerce, ce qui avait permis d'éponger les dettes contractées par P. Beaumont pour moderniser ses étals et de relancer le commerçant à quatre ans de la retraite. Aujourd'hui c'est l'association Gerehodi (Gestion des résisdences hôtelieres dionysiennes) qui détient le fond. Comme son prédécesseur, Lionel Marcheron est donc gérant et se rémunère sur son chiffre d'affaires.

Je tiens à remercier Gilles Hennique, le président de l'association Gerehodi, avec qui j'ai travaillé d'arrache pied pour permettre le recrutement et l'installation de Lionel Marcheron dans les meilleures conditions... et avec la plus courte période de fermeture possible de la boucherie.

La boutique, au 48, rue Auguste-Poullain, est désormais ouverte du mardi au samedi de 8 h à 13 h et de 16 h (15 h 30 les vend. & sam.) à 19 h 30. Personnellement, je m'y rends en Velcom, il y a une station à 30 mètres de la boucherie.